Levée du secret médical pour les élèves mineurs, un texte qui fait polémique


Source : https://www.publicsenat.fr/article/politique/levee-du-secret-medical-dans-les-ecoles-un-amendement-que-ne-peut-pas-accepter-le

Mercredi soir, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi sur la « vigilance sanitaire ». Un amendement du gouvernement permet aux chefs d’établissement scolaire d’avoir accès au statut vaccinal et virologique des élèves. La mesure a de fortes de chances de ne pas passer au Sénat. La Haute assemblée l’avait déjà rejetée en juillet dernier.

Les chefs d’établissement scolaire ont-ils besoin d’avoir accès au statut vaccinal et virologique des élèves ? Le gouvernement a tranché par l’affirmative en faisant passer un amendement en ce sens lors de l’examen du projet de loi « vigilance sanitaire ». Déposé à la dernière minute, dimanche 17 octobre, l’amendement était passé au départ relativement inaperçu, avant que son adoption mercredi soir en séance publique ne suscite la polémique.


Pour l’exécutif, cette levée du secret médical est justifiée car les établissements scolaires mettent « en œuvre un protocole sanitaire, qui implique, en cas de détection de cas positifs, du contact tracing, la fermeture de classes et la gestion du retour à l’école des élèves dans des conditions différenciées selon qu’ils ont été en contact avec une personne positive, ont des symptômes, ont été testés positif ou négatif, sont vaccinés ».


Or, la mise en œuvre du protocole sanitaire « est excessivement difficile » car il repose « sur des attestations sur l’honneur des parents qui ne sont pas forcément « véridiques » a mis en avant la députée LREM, Aurore Bergé sur franceinfo.

« Ça va surtout nous mettre en difficulté vis-à-vis de certaines familles, comme les antivax »

Se voulant pragmatique, la mesure est pourtant accueillie froidement par les chefs d’établissement qui pointe l’excès de zèle du gouvernement.

Suite de l'article ici


#vaccin #secretmedical #eleves



27 vues

Posts récents

Voir tout