La psychologue Marie-Estelle Dupont fait un constat alarmant sur l'état de santé mentale des jeunes


Source : CNEWS


Invitée ce jeudi 21 octobre de l’émission « L’Heure des Pros », présentée par Pascal Praud sur CNews, la psychologue et auteure Marie-Estelle Dupont a fait un constat alarmant, voire catastrophique, sur l’état de santé mentale des jeunes adolescents.

Extrait de la vidéo : https://twitter.com/CNEWS/status/1451087716146352128


Marie-Estelle Dupont au sujet du mal-être des adolescents : «En novembre-décembre 2020, nous avons 299% d'augmentation de tentatives de suicides et de suicides chez les moins de quinze ans» dans #HDPros

Pour rappel, dès l'imposition des mesures sanitaires en milieu scolaire, de nombreux professionnels de la santé et de l'enfance ont alertés sur la gravité des conséquences à venir pour cette jeune population.


Une mère, citoyenne, soucieuse de l'avenir des enfants rangés soudainement au rang des oubliés de la crise sanitaire, avait rédigé : "le bilan de l'impact du protocole sanitaire".

Bilan mis à disposition d'enfance et libertés que cette maman a co-créé.


Retrouvez ce document ici

Cette rédaction reprenait l'ensemble des études, lettres ouvertes de ces scientifiques et professionnels de l'enfance dressant ce tableau alarmant.

La synthèse du bilan : https://drive.google.com/file/d/1QHWL-_8vg2zYzWu2zyhv7ztqkrpv32it/view



Après 18 mois de protocole sanitaire, l'heure est au constat. Les conséquences de ces mesures s'avèrent effectivement délétères sur les plans psychologique, physique comme au niveau des apprentissages.



Ajoutons aussi, que le gouvernement a fait l'aveu de ces conséquences psychologiques désastreuses en accordant la distribution gratuite de chèque psy aux enfants...

Par ailleurs, Angèle Consoli, membre du Conseil Scientifique, nous parlait il y a déjà quelques mois de 80% d'augmentation des consultations pédopsychiatriques chez les moins de 15 ans.

Dans la presse "officielle", nous lisions combien de faits divers indiquant des tentatives de suicide chez de très jeunes enfants, pour ne citer que les tentatives de pendaisons d'enfants de 6 ans...


Le 18 février 2021, le Pr Pittet, alors conseiller du président dans sa gestion de crise, disait sur France inter que les enfants, notamment les moins de 12 ans, ne devraient pas porter le masque, ce dernier étant une entrave aux apprentissages.


Enfin et pour finir, Gabriel Attal en conseil des ministres nous disait le 4 octobre 2021 "le port du masque notamment chez les plus jeunes enfants est loin d'être anodin".


Combien de mois, aura -t-on accepté l'inacceptable pour nos enfants?

Accepterons nous encore que nos enfants soient maltraités en toute "légalité", parce que nous n'avons pas "le choix"?


Le plus atterrant étant le silence majoritaire écrasant des parents.


Si cet article vous évoque quelque chose, et que vous souhaitez agir pour vos enfants, vous pouvez retrouver un collectif de parents près de chez vous sur le site d'enfance et libertés, dans la rubrique "collectifs"!


#enfants #suicide #psychologie #santementale #mesuressanitaires


198 vues

Posts récents

Voir tout